Des Cairngorms à Lumphanan

wild-landscape-cairngorm_med_hr

Hier, petite randonnée (un peu moins de 9 km – mais comptez trois bonnes heures en raison du relief et des passages raides ou boueux ou les deux) dans les Cairngorms, du côté de Lecht.

Vu le temps, je n’ai même pas pris la peine de prendre mon matériel photo.

L’avantage de ne pas être avec les enfants, c’est qu’on n’entend pas tous les cent mètres « papa quand est-ce qu’on arrive ? ».

La nature écossaise est particulièrement généreuse début août.

On voit sans mal des lapins, chevreuils (roe deer), biches, busards, grouses et même faisans.

Les sous-bois des forêts de résineux (plantées à l’écossaise : les arbres, souvent des douglas, très proches les uns des autres) regorgent de champignons comestibles : pieds-de-mouton, cèpes, girolles jaunes et russules charbonnières. J’ai aussi repéré des lactaires, plus en hauteur, mais j’ignore s’ils sont « bons ». On trouve des framboisiers sauvages un peu partout en bordure des cours d’eau (fruits assez acides), les inextricables ronciers croulent sous les mûres noires, très bonnes. En sous-bois, les myrtilles sont minuscules mais très sucrées.

Côté paysages, les Cairngorms ne ressemblent pas aux Highlands, les reliefs sont plus écrasés, les collines un peu lunaires, sans arbres, sont couvertes de bruyère violettes à pertes de vue, sauf là où des parallélépipède de forêt ont été plantés, pas toujours d’une façon très esthétique, surtout que la mode locale est à la coupe claire (donc totale) quand il s’agit de récolter le bois.

Sur toute la randonnée parfaitement balisée (la région Bretagne devrait venir faire un stage dans le coin, vues mes petites déconvenues familiales en juillet dernier), je n’ai rencontré qu’un seul promeneur. On ne peut pas faire plus « calme ».

Il faut prendre une fois dans sa vie la A939 de Corgaff à Tomintoul. Quand vous arrivez à la station de ski de Lecht, vous avez alors une vue plongeante sur les collines alentours. Un des plus beaux panoramas d’Ecosse.

Nuit au Macbeth Arms, à Lumphanan, le village où Macbeth a été fait prisonnier et décapité le 15 août 1057.

macbetharms

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s