Géante, Núria Tamarit (dessins) Jean-Christophe Deveney (scénario)

Géante de Jean-Christophe Deveney, Nuria Tamarit - BDfugue.com

Un jour un bucheron trouve un bébé dans un des plis de la montagne où il travaille et vit avec sa femme et leurs six fils. Le bébé est de sexe féminin. Considéré comme un don du ciel, il reçoit le prénom de Céleste. Céleste grandit peu à peu au milieu de ses six frères pour atteindre la peu pratique taille de 20 mètres. Elle a envie de découvrir le monde, elle a envie de connaissance, et va vite se rendre compte qu’il n’est pas si facile d’être une géante parmi les hommes, souvent pleins de préjugés.

Cette bédé qui rappelle par bien des aspects Peau d’homme, est une jolie surprise, qui sous la forme d’un généreux conte de fées brasse bien des sujets : la différence, bien évidemment, l’importance du savoir, les rapports homme-femme, l’envie de maternité et la malédiction que peut représenter la stérilité. Sur le plan scénaristique c’est un peu plus fouillis que Peau d’homme, moins tenu (les sujets abordés sont aussi plus nombreux, il convient de le préciser), mais ça reste une lecture agréable et qui n’a de cesse de surprendre. Le dessin, très typé, de la dessinatrice espagnole Núria Tamarit, est tout à fait adapté à l’histoire qui nous est proposée.

Décidément une jolie surprise.

L’objet-livre est superbe (quoi qu’un peu cher) et peut donc se transformer en un très beau cadeau.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s