L’Amérique est un cauchemar

7secondes

Cette critique de mon recueil m’a, par un étrange cheminement mental, ramené à cette interview de Don DeLillo datant de novembre 2010 (oui, oui…).

A mes yeux, écrire « Iphone », « Exxon » ou « McDo » dans un texte qui parle d’environnement a un sens, surtout dans un monde où on ne peut quasiment plus voyager sans tomber sur un Starbucks coffee…

Ce qui n’est pas ravagé est assimilé. Ou, effet de miroir, ce qui ne peut être assimilé est fracturé.

L’Amérique est sans doute un beau cauchemar, mais c’est aussi un méchant virus qui grignote toute la planète…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s