The Banner saga trilogy

🪓

Découvert grâce au blog du Dragon Galactique (que je remercie chaudement), la trilogie Banner Saga est un RPG tactique tour par tour qui se passe dans une Scandinavie de fantasy avec des géants, des magniens (magiciens) et des dieux.
C’est très chouette, très prenant.
Ce n’est pas sans défaut, l’interface est assez peu intuitive et une erreur de placement peut vous coûter une bataille.
Ceci dit, la plupart de ces défauts sont rectifiés dans le 2.
Si l’histoire est assez classique, les mécanismes du jeu font qu’on s’intéresse et on s’attache à beaucoup de personnages très différents, dont une jeune archère, mais aussi un géant qui a perdu un bras à la guerre et un lancier à la psychologie pour le moins particulière. C’est pas forcément le personnage sur lequel on mise au départ, mais il devient assez vite (disons à partir du niveau 4) très puissant pour percer les armure ennemies (en pierre) et achever les blessés.

Les graphismes, très dessins animés et même parfois un peu manga sur certains détails, sont magnifiques.
Je regrette des traductions un peu bâclées (« la fille avec des couettes » traduit « la fille avec la queue de cochon », ça pique un peu).

Il y a des idées très chouettes : si les combats s’éternisent, vos héros fatigués ne font quasiment plus de dégâts et n’ont quasiment plus de volonté.

Là, je suis au milieu du 2 qui est à mon sens plus réussi que le premier sur le plan technique, plus agréable à jouer, mais un peu moins poignant (pour le moment).

On trouve la trilogie en neuf à 30 euros port compris ; vue la durée de jeu, c’est vraiment une bonne affaire, surtout que l’histoire n’est pas linéaire et donc peut être rejouée (un peu) différemment.